Eclairage de sécurité

Installation et entretien de l'éclairage de sécurité

Éclairage de sécurité

NF Entreprise réalise l'installation et l'entretien de l'éclairage de sécurité, dans tous les types d'établissement, conformément aux différents réglements de sécurité et à la NF C 71-830. 

Les travaux d'installation réalisés sont les suivants :

  • création des différents circuits d'éclairage de sécurité (pose, fixation et raccordement des câbles)
  • choix et installation des dispositifs de protection des circuits
  • installation et raccordement de la télécommande de mise au repos de l'éclairage de sécurité (obligatoire)
  • installation des BAES (balisage et ambiance), des BAEH (locaux à sommeil) et des DBR (pour PMR), le cas échéant
  • pose des pictogrammes réglementaires
  • pose de tubes et de grilles de protection

Les opérations d'entretien réalisées sont les suivantes :

  • essais de fonctionnement mensuels
  • essais de fonctionnement semestriels
  • vérifications annuelles
  • remplacement des ampoules et des tubes fluorescents hors-service
  • fixation et remplacement des BAES, BAEH, DBR (Dispositif de Balisage Renforcé) et LSC (Luminaire pour Source Centrale)
  • remplacement et dépannage des télécommandes de mise au repos
  • pose des pictogrammes réglementaires
  • fixation, remise en état ou remplacement des grilles de protection détériorées

A l'issue de chaque intervention  d'entretien, le registre de sécurité sera signé, tamponné et un rapport détaillé vous sera transmis. S'il y a nécessité de réparer, ou de modifier l'installation, un devis vous sera envoyé dans les plus brefs délais. 

Quelles sont les obligations du chef d'établissement ?

Le chef d'établissement doit s'assurer périodiquement :

L'éclairage de sécurité doit être maintenu en bon état de fonctionnement et doit faire l'objet d'essais de fonctionnement.

Une fois par mois : 

  • du passage à la position de fonctionnement en cas de défaillance de l’alimentation normale et à la vérification de l’allumage de toutes les lampes, de l’efficacité de la commande de mise en position de repos à distance et de la remise automatique en position de veille au retour de l’alimentation normale. 

Une fois tous les six mois :

  • vérification de l’autonomie d’au moins une heure. 
Ces opérations peuvent être effectuées automatiquement par l’utilisation de blocs autonomes comportant un Système Automatique de Test Intégré (SATI).